LA FIN

OCCURRENCE ESPACE D'ART ET D'ESSAI CONTEMPORAINS, MONTRÉAL, QC, CANADA

PROJET CRÉATION DUO DIFFUSION CENTRE SAGAMIE, ALMA, QC, CANADA 

http://www.occurrence.ca/la-fin-caroline-fillion-et-natascha-niederstrassd/

https://www.sagamie.com/residences/projet-duo

EXPOSITION DUO AVEC NATASCHA NIEDERSTRASS

Du 05 mai 2022 au 11 juin 2022

Toutes les salles

Vernissage le 05 mai 2022, 17:00

alignements_150dpi-4.jpg

Vue de l'exposition LA FIN en duo avec Natascha Niederstrass à Occurrence 2022, salle principale (c)alignements

L’année dernière a été une période remarquable de modification des attentes. La situation mondiale a exacerbé le sentiment de division au sein de la population. La menace permanente provenant d’une ère pandémique et un climat social et environnemental qui change rapidement ont régi nos actions et notre langage. 

C’est dans ce contexte, et dans cet isolement que Caroline Fillion et Natascha Niederstrass se sont consacrées à la production de nouveaux corpus. LA FIN est une exposition qui est nommée ainsi afin de faire part des limitations les obligeant à réfléchir à ce qui est essentiel dans leur travail. Alors que la technologie et la situation planétaire semblent vouloir nous éloigner les uns des autres, l’art nous rappelle au contraire l’importance de la connexion et de l’échange avec l’autre, car sans cet échange essentiel et cette connexion, l’art n’a pas lieu d’être. L’art est échange. Il demande une interaction réelle. Une intimité organique. Lorsque cette proximité devient difficile, l’art n’en devient que plus essentiel. 

L’exposition LA FIN marque aussi inévitablement un début et un renouveau, où tout peut être réimaginé à la suite d’une apocalypse fantasmée dénotant une réflexion sur notre pérennité et notre avenir collectif. En créant des séries d’oeuvres qui se parlent et se répondent, Fillion et Niederstrass proposent une réflexion sur la place qu’occupent ces images et objets dans le temps et l’espace. Leurs interventions invitent les spectateurs à considérer ces fragments qui existent dans un lieu se situant entre le futur, le passé et une réalité alternative dans le présent

alignements_150dpi-23.jpg

Caroline FILLION (détail) Station n.2, Installation_sculpture de plâtre et impression sur verre, 76,2 x 76,2 x 20 cm_76,2 x 183 x 40 cm, 2021

alignements_150dpi-20.jpg

Caroline FILLION, Station n.2, Installation_sculpture de plâtre et impression sur verre, 76,2 x 76,2 x 20 cm_76,2 x 183 x 40 cm, 2021

scr_ovni étincelles_rush 2.jpg

Caroline FILLION, Image tirée de la série vidéo (5) O.V.N.I.s Étincelles, en boucle (2021)

alignements_150dpi-1.jpg

À droite: Caroline FILLION, Station n.1, Installation_ impressions sur verre (2), 76,2 x 183 cm, 2021 _ À gauche: Natascha NIEDERSTRASS

alignements_150dpi-22.jpg

(Détail) Caroline FILLION, Station n.1, Installation_ impressions sur verre (2), 76,2 x 183 cm, 2021

Le Centre SAGAMIE et Occurence espace d’art et d’essai contemporains sont heureux de vous présenter le projet Création Duo Diffusion destiné à soutenir la création et la diffusion tout en favorisant la collaboration entre leurs centres. Le duo d’artistes a réalisé préalablement une résidence de recherche/création au Centre SAGAMIE afin de préparer cette exposition qui sera présentée successivement à Occurrence et au Centre SAGAMIE. De plus, le Centre SAGAMIE produira une publication où un.e auteur.e sera invité.e à travailler avec les artistes. Ce projet est rendu possible grâce à la contribution de chaque centre d’artiste partenaire et avec l’appui financier du Programme de partenariat territorial du Saguenay–Lac-Saint-Jean issu de l’Entente de partenariat entre le CALQ et les MRC de la région.

_logo-centresagamie.png
logo-occurrence.png
280167622_1671914363201360_6191720613201555025_n-400x400.jpg

épisode 06 — Natascha Niederstrass et Caroline Fillion – LA FIN

Cet épisode porte sur l’exposition collective La fin de Caroline Fillion et Natascha Niederstrass, présentée à la galerie du 5 mai au 11 juin 2022. Leur proposition conjointe résulte d’une résidence de recherche-création commune menée au centre Sagamie. Au cours de cette résidence, les artistes élaborent un corpus commun instigué par le contexte de distanciation sociale. La perte de proximité engendrée par la pandémie met en exergue l’interaction et l’échange inhérents à l’art